Imprimer cette page

‘AUA’A A’E (mot tahitien = heureusement)

Écrit par

                                                                    heureusement2ouf2

 

1)- Pour traduire « Heureusement », « Grâce à » nombreux sont ceux qui utilisent le vocable tahitien « ‘Aua’a a’e », (voir dictionnaire de l’Académie tahitienne p.79) :

*- « ‘Aua’a a’e ‘oe i māramarama ai au i taua parau ra. » / « C’est grâce à toi que j’ai compris cette affaire. »


2)- En marquisien, pour exprimer l’exception, on utilise un mot très ressemblant : « Aua » qu’on peut remplacer par « Umoì » :

*- « Aua òe…» : sans toi…, « Umoì au nei… » : sans moi…


3)- De surcroit, avec son passage d’une langue à l’autre, « ‘Aua’a a’e » se simplifie en « Auaè » comme dans cette phrase entendue à Nukuhiva :

*- « Auaè me òe, ani àòè e topa au » / « Heureusement que tu étais là, sinon je serais tombé.» Avec « ‘aua’a aè » et « ani àòè » qui doublent la notion de soulagement face à une hypothèse, la phrase est incorrecte.


4)- À la place de ces mots, l’Académie demande d’utiliser meitaì ai à :

*- « Meitaì ai à ua pao te hana. » (AM p. 159)

Extrait de la préface du même ouvrage rédigée par Toti Teikiehuupoko :

*- «  E hana tēnei i koàka i te hakakōrero, meitaì ai à i hanaìa i òto ihoa à o te tau ava vakai, meìa te nuiìa o te puke tuhuka e puke tumu hāmani »


5)- Dans de nombreux cas, on ne dit pas « Grâce à toi, heureusement que tu étais là » mais plutôt « Si tu n’avais été là, sans toi, …» :

*- « Aua òe, ua pao tātou » / « Sans toi nous aurions perdu = Grâce à toi nous avons gagné. »

Pour dire « Heureusement que tu étais là », j’ai souvent les entendu le gens de Ùapou dire : « Pohuè enā me koe ».

 

Conclusion : La phrase : « Auaè me òe, ani àòè e topa au » aurait donc dû se dire simplement : « Aua òe, ua topa au ».

 

Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau

 

Comments est propulsé par CComment