INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 12/07/2020, PLUS DE 21000 VISITEURS EN 15 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

PROMOTION ET PROTECTION DE LA LANGUE MARQUISIENNE : L'ACADÉMIE MARQUISIENNE SE RÉUNIT À HIVAÒA

Écrit par

COMPTE-RENDU DESTINÉ AU PUBLIC DE LA DERNIÈRE SESSION PLÉNIÈRE DE L'ACADÉMIE MARQUISIENNE « TUHUNA ÈO ÈNATA »

Les membres de l’Académie marquisienne « Tuhuna èo ènata » se sont réunis en session plénière à Àtuòna, Hivaòa du 7 au 11 juillet 2020. Neuf membres sur 15 étaient présents.

Faute de local disponible au Centre administratif, la réunion débute le mardi 7 juillet à 14H00 à la pension Temetiu. Elle se poursuit dans la salle de réunion du Centre administratif d’Àtuòna à partir du mercredi 8 juillet.

En l'absence du directeur, la session est ouverte et présidée par Julien Tamarii, trésorier. Après avoir souhaité la bienvenue à tous les membres présents, celui-ci présente l'ordre du jour de la session.

Avant l'examen du premier point de l'ordre du jour, Mme Félicienne Heitaa, académicienne de l'île de Hivaòa et secrétaire générale, annonce qu'une rencontre est programmée pour le mercredi 8 juillet à 14H30 avec Madame Joëlle FRÉBAULT, nouvellement élue maire de l'île.

Les académiciens s'entendent sur la traduction du mot « mairesse » qui se dira en langue marquisienne « Kuihakāìki ».

 

200708 01

 (Crédits photo à Sylvain Lamiral/Polynésie la 1ère)

200708 02
 (Crédits photo à Sylvain Lamiral/Polynésie la 1ère)

Examen de l’ordre du jour :

I – Planning - Plan de charge de juillet à janvier 2021

La session des commissions initialement prévue du 13 au 17 septembre 2020 à Hivaòa se tiendra du 15 au 19 septembre 2020 à Fatuiva. Une session des commissions se tiendra du 25 au 28 octobre à Nukuhiva. L'académie se réunira en assemblée générale du 6 au 9 janvier 2021 à Hivaòa.


II - Report de la commémoration des 20 ans de l'Académie

Suite à l'annulation des événements prévus pour la commémoration des 20 ans de l'académie marquisienne, les académiciens décident de maintenir cette commémoration en version simplifiée durant la session du 25 au 28 octobre 2020 à Nukuhiva dans la journée du 27 octobre. Un programme détaillé sera établi ultérieurement. Les académiciens envisagent une journée portes ouvertes avec la présentation de l'historique de l'institution, de ses travaux et de l'organisation d'ateliers divers. Le site internet de l’Académie et une page Facebook institutionnelle dédiée seront inaugurés à cette occasion.

III-   Traductions et corrections

A- Les fiches techniques de la direction de la santé

Les académiciens traduisent la dizaine de fiches techniques de la cellule de crise COVID-19 pour faire suite à la requête de la Direction de la santé. Ils se répartissent par groupes de trois pour effectuer ce travail réalisé dans le parler du nord-ouest et dans le parler du sud-est. La relecture, la correction et la mise en forme des documents sont faites en commun.

B- L'ouvrage « Hiva Òa, mon île Tiki »

Les académiciens relisent et corrigent la traduction d'un ouvrage pour jeunes lecteurs, « Hiva Òa, mon île Tiki » pour faire suite à la requête de son auteure, Liliana Meslin. La traduction en langue marquisienne de cet ouvrage a été préalablement faite par Jacques Iakopo Pelleau, Julien Tamarii et Félicienne Heitaa.

Tous ces travaux de traduction ont occupé les académiciens trois journées entières de la session plénière, ce qui a entraîné un débat entre eux. La question se pose de savoir s'il ne faudrait pas que quelques académiciens se spécialisent dans le travail de traduction, à titre personnel, en dehors des réunions de l’Académie.

Par ailleurs, l'Académie pourrait solliciter nos autorités politiques marquisiennes pour qu'elles revendiquent auprès des instances du Pays la création d'un service de l'interprétariat en langue marquisienne, ou d'un poste d'interprète en langue marquisienne à plein temps à intégrer dans le service de l'interprétariat existant.

IV - La graphie de la langue marquisienne

Le questionnement porte sur l’orthographe des noms propres (patronymes et toponymes) et sur l’usage du macron (ā, ē, ī, ō, ū). Le sujet sera définitivement traité lors de la prochaine session en présence du directeur de l'Académie en septembre 2020 à Fatuiva.

V- Bilan financier

Édouard Yu Teng, secrétaire permanent, présente la situation financière de l'Académie à ce jour.

VI- Site internet de l'Académie

Jacques Iakopo Pelleau présente aux académiciens l'avancement des travaux de l'élaboration du site internet de l’Académie dont il est chargé du suivi.

Le cadre global est prêt. Le travail suivant consiste à intégrer des articles dans les différentes rubriques ; Iakopo sera l'administrateur du site et s'occupera de le compléter progressivement avec les travaux que les académiciens lui transmettront. À sa demande, les académiciens présents rédigent chacun un court texte retraçant leur historique personnel ; leurs photos sont prises sur place. Quand le site internet sera opérationnel, une page Facebook institutionnelle pourra être ouverte.

VII- Rencontre avec Madame Joelle FRÉBAULT

Le mercredi 8 juillet, les académiciens rendent une visite de courtoisie à Madame Joëlle Tapuheitōua, FRÉBAULT, première femme élue à la tête d'une commune aux Marquises.

La rencontre a lieu dans la salle du conseil municipal de la mairie de Hivaòa en présence des adjoints au maire.

Après le mot d'accueil de Madame le maire, c'est Monsieur Tehaumate Tetahiotupa, doyen et chancelier de l'Académie qui présente l'institution, son historique, ses membres et ses objectifs. Il lui indique aussi la traduction en langue marquisienne du mot « mairesse » fixée par l'Académie ; c’est le mot « Kuihakāìki », terminologie que la bénéficiaire accueille avec enthousiasme.

Chaque adjoint au maire prend la parole pour se présenter et préciser ses attributions. Quelques académiciens s’expriment pour compléter la présentation du chancelier.

Dans son mot de clôture, Madame Joelle FRÉBAULT exprimé ses remerciements et sa volonté d'organiser une journée de festivités pour l'anniversaire de l'Académie marquisienne au mois de janvier 2021 à Hivaòa, où l'institution doit se réunir. Elle souhaite inscrire cet événement dans le programme de travail de son conseil municipal.

200708 00
(Crédits photo à Sylvain Lamiral)

200708 04
(Crédits photo à Sylvain Lamiral/Polynésie la 1ère)

200708 05
(Crédits photo à Sylvain Lamiral/Polynésie la 1ère)

200708 07

(Crédits photo à Sylvain Lamiral)

VIII- Mots nouveaux

L’Académie a fixé une série de mots nouveaux qui seront adoptés en assemblée plénière. Néanmoins, quelques-uns peuvent être divulgués dès à présent. Outre le vocable « Kuihakāìki » désignant une femme-maire et, en raison de l’arrivée définitive d’un hélicoptère basé à Taiohaè, l’Académie a choisi le mot « pahiao » pour désigner cet aéronef ; ce mot, qui peut signifier en français « Envoyé dans les nuages », est dérivé du vocable « pahiao », la grande libellule. C’est le nom de sa cousine plus petite, la demoiselle « pinao », qui a été choisi pour désigner les drones. Les noms propres des hélicoptères à venir seront fixés par la CODIM.

La session s'est achevée le samedi 11 juillet 2020 à 9H30.

La prochaine session se tiendra du 15 au 19 septembre 2020 à Fatuiva.

Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau le 26 juillet 2020 à Taiohaè, Nukuhiva

 

Comments est propulsé par CComment