INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 08/12/2019, PLUS DE 13000 VISITEURS EN 8 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE DE CHAQUE DIMANCHE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

Leçon 18 - But, causes et conséquences

Écrit par

                                        but  causes consequences

L’adverbe interrogatif « Pourquoi ? » possède plusieurs traductions auxquelles répondent diverses traductions de « Parce que... »


I- Actions révolues et non-révolues.

1)- No te aha ? → No/na te mea…


*- No te aha aè òe i hana i ta òe hana ? / Pourquoi n’as-tu pas fait ton travail ?

*- No/na te mea aè au i kaki. / Parce que je ne veux pas.

*- No te aha e uē ananu teà ènana ? / Pourquoi cet homme pleure-t-il tout le temps ?

*- No/na te mea u aumiti (īa) i to īa henua. / Parce que son pays lui manque. (Parce qu’il a la nostalgie de son pays).


2)- E aha te tumu/piò ? (quelle est la cause, la raison ?) → No/na te mea…


*- E aha te piò i tevee ai òe ? [pour ai, cf L.19 à venir] Quelle est la raison de ton retard ? Pourquoi as-tu tardé ?

*- No/na te mea ua kaò ta ù tau kirī. / Parce que j’avais perdu mes clés. (Parce que mes clés s’étaient perdues).

 

II- Pourquoi faire se traduit par umaha, souvent utilisé seul :

*- Enā au a heke. / Umaha ? / Je vais descendre. / Pourquoi faire ?

 

III- Les propositions finales ou circonstancielles de but (pour que, afin de/que) peuvent se construire de plusieurs façons.


A)- Quand le sujet de la proposition finale renvoie au sujet ou au complément de la principale, on utilise : mea + BV + C

*- U tihe mai au mea hoko mai i to òe moto. / Je suis venu (pour) acheter ta moto.

*- E kānea Amo i te kitā mea hoko atu. / Amo fabrique(ra) une guitare pour la vendre.


B)- Quand le sujet de la proposition finale renvoie à la totalité de la proposition principale, on utilise :

1)- No te + BV + C

*- Ua hee Mimo i Tahiti no te àvei me to īa motua. / Mimo est allé à Tahiti pour rencontrer son père.

2)- Etià e + BV + S + C :

*- Ua patu au i te hāmani etià e ìte òe i to ù hinenaò ia òe. / J’ai écrit une lettre afin que tu voies mon amour pour toi.


C- Les propositions finales négatives (pour ne pas que, afin que ne…pas) s’expriment à l’aide de :

1)- Etià aè + S + e + BV

*- Ua rere Tino etià aè īa e hemo i te mutoi./ Tino s’est enfui afin de ne pas être pris par la police.

2)- Umoì ia + BV + S

*- A oha òe umoì ia ìte tahipito ia tāua ! / Baisse-toi afin que personne ne nous voit !

3)- La particule préventive oa + BV [cf. L.14]


D- Remarque : À cause de, grâce à se traduisent par meìa i / ia ou bien, de plus en plus fréquemment, par no … (te piò) :

*- Aè mātou i hee i Hooumi meìa ia Moeava. / Nous ne sommes pas allés à Hooumi à cause de Moeava.

*- Ua ìò Pora he ènana moni no ta īa hana (te piò). / Pora est devenu (un homme) riche à cause de son travail.

 

Comments est propulsé par CComment