INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

     04/08/2022 - Afin de mettre en conformité avec la graphie académique ses textes rédigés en langue marquisienne il y a plusieurs années, Jacques Iakopo Pelleau a entrepris la correction graphique de tous ses articles et de son lexique (Vocabulaire), ce qui prendra plusieurs semaines ; la date de normalisation est indiquée en fin d'article.

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

HEIHEI

Ma òto o ta ù tatauìa mau o te kāputuèo a te èpikopo Dordillon, u koàka ia ù te nuiìa o te ponatekao kanahau pao. I òto o tēnei hātika o te tohua niutavavā « te èo », e àva atu au me ôtou i hua tau taetae.

O « heihei » to mua ponatekao kanahau.

 Heihei : être embarrassé

 

a) - Être embarrassé, encombré :

*- J’ai les bras chargés de fruits, j’ai les bras encombrés.

*- U heihei to ù mou ìima i te pukukai U heihei au.

 

b) - Être embarrasséêtre confus, gêné :

*- Moka était très embarrassé par mon arrivée.

*- U heihei oko o Moka i to ù tiheìa/tihetina mai. U heihei o Moka.

 

U heihei au : e ùa haaviviniìa, e tahi hakatu peàu.

 

Patuìa e Jacques Iakopo Pelleau i te èhua 2015. I te 04/08/2022, u haatoitoiìa te patuhei vāàna i te tau ture a te Haè tuhuka èo ènana.

 

 A pata i înei no te tatau i tēnei hātika tekao ma he èo farani !

 

 

Plus dans cette catégorie : I hea te tau ponatekao hei pao ? »

Comments est propulsé par CComment