INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 12/06/2022, PLUS DE 51000 VISITEURS EN 3 ANS ET 3 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! /KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

En mémoire de Stanislas MOANATINI (1844-1893)

Écrit par

ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE STANISLAS MOANATINI

moanatini 1893 1

Moanatini est né à Hakauì en 1844.

Après Manutini et Teìkiàutini, il était le 3ème et dernier enfant de Apekuà, fille aînée de Paètini et du chef/hakāìki des Teii de Taiohaè, Temoana. Ils s’étaient mariés en 1833, tous deux âgés de 13 ans.

Vers 1849, Temoana épouse Vaekehuupokotitipū, fille cadette de Paètini et sœur de Apekuà. En premières noces, elle avait épousé le chef Hapaa, Tetōuanuiohapaa auquel elle avait donné une fille, Titahuupoko, mais les deux étant décédés, elle pouvait épouser son beau-frère, Temoana. C’est ainsi que Vaekehu devient belle-mère de Stanislas.

*- Le 29 juin 1853, à Taiohaè, le Père Dordillon baptise toute la famille présente, à savoir :

- Temoana, baptisé Jules, Charles/Karoro

- Vaekehuupokotitipū, baptisée Élisabeth/Eritapeta, Louise, Françoise,

- Le fils de Temoana, Moanatini, baptisé Stanislas/Tanihā, Jules Charles et

- La fille aveugle de Temoana, Teìkiàutini, baptisée Louise/Ruita.


*- D’octobre 1856 à juin 1857, Stanislas Moanatini accompagne le Père Dordillon à Valparaiso au Chili pour son ordination épiscopale ; il est scolarisé sur place parmi les enfants des commerçants français.

*- Après la mort de Temoana en septembre 1863 et l’application stricte des lois de 1863, le titre de grand-chef de Nukuhiva lui revient (voir arrêté ci-dessous; BOEFO_1864_N05_p_121)

 

1864 02 22 STANSISLAS GRAND CHEF BO 1864 N05 p 121

REMARQUES : Selon les experts financiers, un franc de l'époque équivaudrait à 3.27 €, donc 600 francs = 1962 € = 234125 cfp ; 2000 francs = 6540 € = 780418 cfp

*- Le 10 juin 1864, Stanislas Moanatini épouse Tāhiakoètōua, fille (adoptive ?) de Heato, chef/hakāìki de Ua Pou (dont l’épouse était Tahiapeutōua, sœur de Temoana). En 1866, ils ont une petite fille nommée Vaekehu Temoana Eritapeta. Tahiakoètoua décède en 1868, suivie de leur fille en 1878.

*- En réalité, Stanislas a été infidèle à Tahiakoètoua dès la première année de leur mariage puisque Vaekehu Feiautini Eritapeta est née à Vaitahu en 1865 ; néanmoins, le décès de sa première épouse lui permet d'épouser Sabine Tahiautuohotemauohema, fille de Panauoteaa, ancien chef de Tahuata, le 11 février 1874.

1874 02 11 MARIAGE CIVIL STANISLAS SABINE

Après Vaekehu, en 1876, ils auront Marie-Anne Sabine Tahiatukuaki qui épousera plus tard Petero Nihotititamanakapuhatehevaotaupo, qui deviendra Taupotini. En 1879, leur naîtra aussi un fils Charles Temoana Teikiumatoto. En 1880, les Français nommeront Vaekehu cheffesse de Tahuata; c'est elle qui est enterrée à Pua, Nuku Hiva.

*- Le 29 mai 1879, à Taiohaè, en présence du Résident Chastagné, et afin de le faire héritier de tous ses biens et titres, Vaekehuupokotitipū adopte officiellement Stanislas, fils de son défunt mari, Temoana. Désormais il signera : Stanislas Moanatini-Vaekehu.

C’est du 20 avril 1893 que date la célèbre photo de mariage de Marie-Anne ; le mariage civil a lieu le lendemain, en présence de Mgr Martin et du Docteur-résident Tautain.

vaekehu en famille 1893 2

On peut aussi y voir en haut et de gauche à droite : Stanislas Moanatini, son fils adoptif Pākaùteii, Petero Taupotini et Sabine, épouse de Stanislas. En bas de gauche à droite, Jenny Teìkipatuèi, épouse de Pākaùteii, Vaekehuupokotitipū, veuve de Temoana et Marie-Anne, épouse de Petero Taupotini.

La photo en tête d’article est la seule représentation de Stanislas Moanatini qui devait mourir neuf mois plus tard, le 16 décembre 1893. ; il est enterré avec son père, à Viihenua, au-dessus du paepae Pikivehine, sur le bord de mer de Taiohaè.

acte deces stanislas 16121893 copie

Article rédigé par Jacques Iakopo Pelleau, le 10 décembre 2018 à Taiohaè ; mis à jour en 2021.

On peut lire l'histoire du premier mariage de Stanislas en cliquant sur ce lien

 

 

Informations supplémentaires

  • VideoCenter: Non

Comments est propulsé par CComment