INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

   {seog:disable}  04/08/2022 - Afin de mettre en conformité avec la graphie académique ses textes rédigés en langue marquisienne il y a plusieurs années, Jacques Iakopo Pelleau a entrepris la correction graphique de tous ses articles et de son lexique (Vocabulaire), ce qui prendra plusieurs semaines ; la date de normalisation est indiquée en fin d'article.

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

Rechercher un mot dans le dictionnaire (expressions régulières autorisées)
Èià

Anaphorique spatio-temporel ; il renvoit à un endroit ou un moment dont on vient de parler : là, là-bas. No èià, par conséquent ; à cause de cela...

Eiao

Aussi écrit Èiao : île désormais déserte de 44km² située à 100km au nord-est de Nuku Hiva dont elle dépend administrativement.

Èitā

Te èitā : les mauvaises herbes ; te maa èitā, la brousse. E vavee i te èitā, débrousser.

Èka

1)- Te èka ènana : le curcuma (curcuma longa), rhizome jaune-oranger avec le jus duquel les anciens s'enduisaient le corps pour des raisons ésthétiques, cosmétique et festives.
2)- E èka (S), séjourner, habiter = noho (N).
3)- Marque du superlatif : tata èka, très proche.
4)- Joyeux, gai.

Èkaèka

Mot base.
1)- E èkaèka : être réjouit, être amusé ; se réjouir.
2)- Te èkaèka : la joie, le réjouissement.
3)- E haaèkaèka : réjouir qqn, (peut traduire remercier).

Èkaretia

Te Èkaretia : l'Église (la communauté).

Emièe

E emièe : trembler, tressaillir, sursauter.

Enā

Démonstratif corrélatif de la deuxième personne ou de ce qui en est proche : voici, voila. Enā ta òe mea inu, voici ta boisson. Suivi de me, il exprime l'appartenance : «Enā ma ta òe ahi ? Tu as du feu ?».

Ènana Synonymes: Ènata

Mot base
Te ènana (N) : l'homme ; un humain; un être humain/le verbe : être humain. Cette forme est celle utilisée au nord ; son équivalent sudiste est ènata (S). Te Henua ènana (N)/Te Fenua ènata (S) : la Terre des Hommes, nom marquisien des Îles Marquises. Te èo ènana/ènata : la langue marquisienne.

Ènu

Te ènu : nom d'un palmier endémique des Îles Marquises (pelagodoxa henryana). On le trouve en quantité à Taipivai où les habitants mangent encore ses noix.

Eō ! : interjection multitonale exprimant la surprise mêlée de mécontentement.

Èo

Te èo 1)- La voix ; une voix éléctorale. 2)- La langue parlée ≠ te èò : la langue-muscle. Te èo ènana/ènata : la langue marquisienne. Te èo takièka = hīmene : un chant, une chanson

Èò

Te èò : la langue muscle.

Èpa

Te èpa
1) - Les langes pour bébé
2) - Le drapeau, le pavillon

Èpau

Mot base
Être gluant, collant ; la glue, la colle ; l'excrétion de certains arbres ou plantes.

Èpikopo

Te èpikopo : l'évêque → épiscopal.

Èpo

Mot base
Être sale ; la saleté, la crasse, la poussière ; la terre → io he tua èpo (litt. sur le dos de la terre) = par terre.

Epō

1)- Interjection : plus tard, attends un peu !
2)- Préposition de temps : avant, avant de, avant que.

Èreère

Mot base
être bleu; la couleur bleu.

Êteni

De l'anglais heathen : un païen, être païen.

Etià Synonymes: Etika

1) - Conjonction finale : afin que, afin de, pour que.
2) - Particule de supériorité se plaçant en début de proposition : etià à te hee i te noho, il vaut mieux partir que rester

Etua

Te Etua : Dieu, le Dieu des Chrétiens.

Ètua

Te ètua : une divinité, un ancêtre divinisé.

Èva

1)-Te èva : le thanghin (cerbera manghas), arbre vénéneux très commun aux Marquises ; les anciens s'en servaient pour se suicider.
2)- E èva : être suspendu, accroché; le verbe actif est tauèva : suspendre, accocher.
3)- Baisser (sur l'horizon) pour les astres ou la lumière du jour.

Farane

Te farane : le franc, unité monétaire.