INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 10/09/2019, PLUS DE 12000 VISITEURS EN 6 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE DE CHAQUE DIMANCHE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

« Aua òe e hinenaò atu i te vehine/vāhana a te hoa ! »

Oia nei te mou ponatekao koàkaìa mai mei òto mai o na hāmani haavivini ponatekao a te èpikopo Dordillon.                                     

                                          dragueur èè  allumeuse èè

 

1)- No te tau vāhana e makimaki pu i te tau vehine viipū o īa :

He vāhana horokaka, he vāhana pahauò, he vāhana haatekateka, koekoe paakehika, tūetieti/tūètièti.

 

2)- No te tau vehine e makimaki pu i te tau vāhana viipū o īa :

He vehine papaàkatai/papaàatai, he vehine haihai, vehine taiàa, vehine hope pītaitai too, vehine hope tūetieti/tūètièti ; vehine hee ma he vaanui pātahataha…


Mea nui oti te mou ponatekao atii nei no tēnei tai hou ; a tuku mai !

(Patuìa e/Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau – 2015, haaheiìa i/corrigé en 2019-)

 

Plus dans cette catégorie : « E AHA TE AUTĀ ?

Comments est propulsé par CComment