INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 08/12/2019, PLUS DE 13000 VISITEURS EN 8 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE DE CHAQUE DIMANCHE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

EXCLAMATIONS anciennes et modernes ...

Écrit par

Pour changer de « Auē te kanahau ! » et autres « Mea paòpaò ! », je vous propose d’autres formes d’exclamations utilisées autrefois et rencontrées au cours de mes recherches dans le dictionnaire de Mgr Dordillon.

exclamation

*- Le mot qui est encore souvent entendu aujourd’hui ; c’est « Ahi ! » qu’on peut développer en :

« Ahi te toko/tono ! », « Que c’est lourd ! »


*- On trouve aussi :

« Eve te mei heò/feò ! », « Que ce mei est dur ! »

« Ihee te kaikai momona ! », « Que cette nourriture est délicieuse ! »


*- On trouve encore d’autres exclamations très colorées telles que :

« Oà ! », « Ouf ! » 

« E ao paa ! », « Que c’est étonnant ! »

« Te haavai nei ! », « Quel délice ! »

« Oa hei aa ! », « Qu’importe ! », « On s’en fiche ! »

« Te heke ! », « À tout hasard ! »

« Koma ! », « Koutepe ! », « Quel truc énorme ! »

         « E mama aè ! », « Qu’y puis-je ? »


À vous de continuer la liste …

 

Patuìa e/Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau - (2015, corrigé 2019)

 

Comments est propulsé par CComment