INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 10/09/2019, PLUS DE 12000 VISITEURS EN 6 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE DE CHAQUE DIMANCHE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

Tai èhua, tai mataìki (saison chaude, saison fraîche)

Écrit par


                                                       secheresse uapoupluies marquises

 

Entre avril et octobre, l’alizé, tuatoka, souffle de l’est-sud-est : il prend alors le nom de tuatoka āìna kanauu. On appelait cette période te tai mataìki, en référence à la disparition de la constellation des Pléiades, heimataìki. C’est la saison fraiche et généralement pluvieuse. Rappelons-nous que, de nos jours, le mois de mai se dit justement mataìki ; dans l’ancien calendrier lunaire des ènana, l’année lunaire se nommait puni, et mataìki en était le premier mois.

De novembre à mars, l’alizé souffle du nord-nord-est, on le nomme tuatoka āìna tiu, et la période s’appelait te tai èhua ; èhua est le nom que porte désormais le mois de janvier.

Quand on a appliqué le calendrier occidental aux Marquises, ce mois est passé de la neuvième à la première place. Comme èhua était aussi le mois de la récolte la plus importante de fruits de l’arbre à pain, mei nui, et que pour compter leur âge, les anciens marquisiens utilisaient ce mot de èhua, on lui a tout naturellement attribué la traduction des mots an et année. Èhua fait donc référence, à la fois au mois de janvier, et à l’année par lequel elle commence (D’après G. Dening p. 71).

Ce mot sert donc aussi à dire son âge. Pour expliquer qu'on a tel ou tel âge, on dit en fait qu'on a « tant ou tant de récoltes de fruit d'arbre à pain/mei » :

*- E hia o òe èhua ? E hitu ònohuu o au èhua.

*- Quel âge as-tu ? J’ai 70 ans. (Litt. « Combien à toi années ? Soixante-dix à moi années » ?


Cliquer ici pour lire l'article en marquisien !

 

Patuìa e / Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau

 

Comments est propulsé par CComment