INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 10/09/2019, PLUS DE 12000 VISITEURS EN 6 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE DE CHAQUE DIMANCHE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

Quelques dictons ou proverbes...

Écrit par

En général, les langues vernaculaires, autrefois non écrites, sont truffées de dictons aussi appelés proverbes. En marquisien, pourtant, je n’en n’ai rencontré que peu. Je vous en propose cette liste à laquelle, j’espère, vous apporterez votre contribution.

oeil

CAUSES ET CONSÉQUENCES

*- « Maeka te nanu, maeka te kohi ».

Littéralement : « Faible la plantation, faible la récolte » / « Les mêmes causes produisent les mêmes effets. »

*- « Tel père, tel fils » / « Les chats ne font pas des chiens ».

*- « Aè te tumu hītoro e tuku mai i te puku ànani ».

*- «  Na te puku e ìteìa te hakatu o te tumu âkau » (C’est à la qualité du fruit qu’on juge la qualité de l’arbre.)


*- « Meitaì te tumu, meitaì te hiku »

Littéralement : « Bon le début, bonne la fin » ; en français, « Tout est bien qui finit bien »


*- « Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera » et « Jean qui pleure, Jean qui rit » :

*- «  O te ènana kata i te â nei, e uē oìoì ».

*- «  I te ahiahi te mateteka, i te pōpōuì te koakoa ».

*- «  I te ahiahi e tahe te vaimata, ma te pōpōuì te taaàu koakoa », (Psaume 30-6)


*- « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».

*- « Aua e kai i te ika àòè i hīìa atu aa ».


*- « Qui sème le vent récolte la tempête ».

*- « Òmua te metaki, epō te tai oko ».


LE TEMPS QUI PASSE

*- « À chaque jour suffit sa peine » / « Demain est un autre jour » / « On verra demain ».

*- « I teia â to teia â paòpaòìa » / « E haapaòpaò oìoì no īa anaiho ».


DICTONS OU PROVERBES TIRÉS DES ÉCRITURES SAINTES

*- « Les premiers seront les derniers » se traduit en marquisien de trois manières différentes :

*- « O te ènana te i haatiketike ia īa iho, e haapāpaku īa ; o te ènana te i haapāpaku ia īa iho, e haatiketike īa ».

*- « E ìò tōmua te poì i hope òa, o te poì i mua, e ìò no hope òa ».

*- « Mea nui tōmua poì e ìò hope òa, mea nui te poì hope òa e ìò i mua òa ».


*- « Œil pour œil, dent pour dent ».

*- « Te kikomata no te kikomata, te niho no te niho ».


*- « Il faut rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ».

*- « A tuku atu ia Ketare to Ketare, a tuku atu i te Etua to te Etua ! ».


*- « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ».

*- « O te ènana mikeo koè, a pehi tōmua keâ ».

 

*- « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ».

*- « Ma to òe hānia e koàka mai i te oà ».


À SUIVRE…

 

Rédigé par Jacques Iakopo Pelleau

 

Comments est propulsé par CComment