INFOS / MOU TEKAO HAKAÌTE

       AUJOURD'HUI 07/02/2021, PLUS DE 28000 VISITEURS EN 23 MOIS !!! MERCI À TOUS !!! /KOÙTAÙ NUI/VAIÈI NUI ÔTOU PAOTŪ !!!  DE NOUVEAUX ARTICLES ET LA LITURGIE CATHOLIQUE SONT PUBLIÉS DANS LES DEUX LANGUES CHAQUE SEMAINE ; RETROUVEZ-LES DANS LEUR RUBRIQUE RESPECTIVE !  À BIENTÔT ! ÒOA IHO !

Le site de partage de la langue marquisienne
Te tohua niu tavavā hou mea àva atu àva mai i te èo ènana
The new site for sharing the Marquesan language

Vue de la plage Vainahō et du Fort Collet, Taiohaè, Nukuhiva. René Gillotin, 1844.

« Essai en vue d’un Dictionnaire et d’une Grammaire (…) des îles Marquises - Crook - 1799 », traduction de Jacques Iakopo Pelleau

Écrit par

200212 photo manuscrit crook greatheed

Photo des premiers mots du dictionnaire marquisien-anglais, manuscrit de Crook
avec l'aimable permission des éditions Haere Pō.

crook dict ama Copy

La page 145 de l'ouvrage qui reprend le manuscrit au-dessus
et présente les différentes grahies modernes des mots relevés par Crook.
Avec l'aimable permission des éditions Haere Pō.

Suite à sa traduction du « Journal Marquisien, 1799-1806 » d’Edward Robarts publié aux éditions Haere Pō de Tahiti fin 2018, l’éditeur Robert Koenig, attira l’attention de Jacques Iakopo Pelleau sur l’importance historico-linguistique du premier dictionnaire marquisien-anglais initié par le Pasteur William Pascoe Crook en 1799, lors de son long voyage de retour en Grande-Bretagne au terme d’un séjour de vingt mois sur la Terre des Hommes.

Professeur d’anglais à la retraite et profondément imprégné de la langue marquisienne, Jacques Iakopo Pelleau, membre de l’Académie marquisienne, ne pouvait rester insensible à cette occasion unique de se replonger dans la langue parlée dans l’archipel vers 1800.

crook essai couverure

Couverture de l'«Essai...» de Crook - 1799

Les futurs lecteurs jugeront en personne de l’importance linguistique de l’ouvrage qui contient 1138 mots ; importance qui fut le premier moteur de cette traduction ; ils doivent aussi en connaître le deuxième moteur qui est plus personnel.

Aux côtés de Crook, naviguait Timautete (Tīmaùtetē), un adolescent de Tahuata, neveu de Honu, ancien chef-hakāìki de la tribu des Hema de Vaitahu (qui avait accueilli James Cook en 1744) et cousin-germain de Tainai/Teinae, fils de Honu, chef-hakāìki de l'époque ; tout au long du voyage et de l’année 1799 en Grande-Bretagne, c’est auprès de lui que Crook venait chercher les clés de la langue marquisienne.

Un autre adolescent de Nukuhiva nommé Hikonaiki se trouvait aussi à leurs côtés. Timautete est décédé en décembre 1800 et Hikonaiki ne fut pas long à le suivre.

Deux jeunes Marquisiens sont donc désormais enterrés dans un village du nord de l’Angleterre et, si l’on ne sait rien de leurs motivations profondes à entreprendre un tel voyage, l’on ne peut ignorer que l’un d’entre eux, Timautete, fut une des chevilles ouvrières de cet ouvrage à la parution duquel de nombreux autres hommes de valeur ont participé.

C’est le souvenir de ces deux adolescents qui a plané au-dessus du travail laborieux de traduction effectué d’août 2019 à mai 2020. Faire figurer le nom de Timautete sur les couvertures de cette publication, c'est montrer qu'il n'est pas mort pour rien loin de son fenua, c'est rappeler à son clan familial de Tahuata et à leurs decendants qu'un de leur fils n'a pas souffert en vain et que, 220 années plus tard, son message parvient enfin à ceux qui vivent sur ses terres, sur sa Terre des Hommes, son Fenua ènata.

crook essai p1p2

Pages 1 et 2 de l'«Essai...» de Crook - 1799

Désormais, grâce aux Professeurs S.R. Fischer et H.G.A. Hughes qui ont publié ce dictionnaire en anglais en 1998 en Nouvelle Zélande, grâce à la traduction de Jacques Iakopo Pelleau, grâce au travail de présentation linguistique élaboré par Michael Koch et grâce aux éditions Haere Pō, le travail de Crook, de Samuel Greatheed, son mentor, et de Timautete, intitulé « An Essay Toward a Dictionary and Grammar of the lesser-Australian language, according to the dialect used at the Marquesas » est désormais à la disposition des lecteurs francophones sous le titre « Essai en vue d’un Dictionnaire et d’une Grammaire de la langue des Petites îles Australes selon le dialecte en usage aux Marquises – 1799 », éditions Haere Pō, Tahiti, 2020. Il est déjà disponible dans toutes les bonnes librairies de Tahiti au prix public de 3900cfp. On espère le voir bientôt dans certaines boutiques des Marquises. Bonne lecture à tous.

Informations supplémentaires

  • VideoCenter: Non

Comments est propulsé par CComment